Chien pourri - Ecole des loisirs - Les lectures de LiyahChien pourri, Colas Gutman et Marc Boutavant, 
L’école des loisirs, Mouche, 2013, 8 euros,
Roman jeunesse dès 7 ans
 

Résumé : Il s’appelle Chien Pourri. Il sent la sardine, il est couvert de puces, et son pelage ressemble à une vieille moquette râpée. Pour ne rien arranger, il est aussi bête qu’il est moche.
Un jour, il décide de courir le vaste monde à la recherche d’un maître. Il rêve de su-sucres, de ba-balles. Il aimerait tant faire le beau pour quelqu’un. Car Chien Pourri n’a pas que des défauts, il a aussi du coeur.
Hélas, les gentils maîtres ne courent pas les rues, et le vaste monde se révèle truffé de pièges.
Chien Pourri trouvera-t-il malgré tout le maître de ses rêves ?

Mon avis : Il y a quelques temps, j’avais entendu parler de ce court roman, et il me tentait pas mal. Je me suis donc plongée dans la lecture des aventures de ce chien pourri.

Ce chien pourri porte bien son nom. Il n’est franchement pas le chien que l’on voudrait chez sois. Il n’est pas beau, il sent mauvais, et pour le dire franchement ce n’est pas une flèche. Il est très naïf et cela vient à lui jouer des tours !
Chien pourri est un chien des rues, malgré ce statut peu glorieux, il s’en contentait plutôt bien jusqu’au au jour où il en vient à se poser des questions sur les maitres. Il aimerait beaucoup en avoir un. Il est sûr que c’est quelque chose de bien et d’important pour un chien. D’aventures en aventures ce chien va connaitre des maitres bien peu gentils et attachants, mais il est tenace et est persuadé qu’un maitre gentil l’attend quelque part.

J’ai bien aimé cette histoire et ce chien pourri est finalement drôlement attachant. Son caractère et sa naïveté le met dans des situations peu très confortables mais surtout très drôles pour le lecteur.
Je pense que ce que je retiens avant tout de cette histoire, c’est l’humour que dégage ce court roman. Malgré son allure, j’ai aimé Chien pourri, et son ami Chaplapla.
C’est d’ailleurs une jolie histoire d’amitié entre ces deux-là.

J’ai aimé également l’intrigue avec la petite fille. Bien sûr, le texte est court et le tout n’est pas très très profond, mais tout de même c’est une histoire agréable, aussi bien pour les petits que les grands.
Les enfants qui commencent à lire seul seront ravis de cette histoire à la fois jolie, drôle et riches en aventures.
C’est un récit qui tiendra les petits lecteurs en haleine.

Chien pourri 1 - Ecole des loisirs - Les lectures de Liyah

Il y a également des illustrations qui encadrent le récit. On en retrouve au moins une par page. Le trait vous est peut-être familier, puisqu’il s’agit de Marc Boutavant, le papa du dessin animé Mouck, qu’on aime d’ailleurs beaucoup à la maison.
Ces illustrations sont jolies et pleine de charme. Elles rythment la lecture est met les mots en image.

Un court roman vraiment réussi où tous les ingrédients sont réunis pour en faire une histoire agréable et prenante.

Album lu dans le cadre du Challenge Bookineurs en Couleurs, pour la PAL Blanche. 

Author

4 Commentaires

  1. Pour une première lecture, c’est vrai que ca à l’air plutôt pas mal du tout
    je vais le noté, on va aller au salon du livre avec les primaires si on le trouve on le prendra 🙂

    • Il est rigolo, et en plus il y aura une suite ! J’espère qu’il te plaira aussi !

  2. On avait beaucoup aimé cette histoire et ce chien qui, comme tu le dis n’est pas une flèche du tout !

Laisser un Commentaire