Ce que je sais de ma maman - Albin Michel - Les lectures de LiyahCe que je sais de ma maman, Pauline Martin,
Albin Michel Jeunesse, 2007, 9,90 euros,
Album jeunesse dès 3 ans

Résumé : Que dire de sa maman ? ce que l’on apprend en la regardant vivre, ce que l’on comprend en l’aimant jour après jour.
Chaque page, chaque scène de ce livre, évoque le regard d’une enfant qui se pose sur le quotidien, les moments de tendresse, de fête, de tristesse ou de colère qu’elle partage avec sa maman.
Un album intimiste en forme de déclaration d’amour universelle.
Le texte et les illustrations de Pauline Martin se répondent avec grâce et justesse : les mots de l’enfant habillent les images maîtrisées de l’adulte qui rend hommage à sa mère tant aimée.

Mon avis : Voici un très joli album sur les relations mère-fille. Une petite fille décrit sa maman, comment elle la voit depuis sa petite taille et ses yeux d’enfants. Sa jolie maman avec qui l’on peut discuter de tout, câliner, mais qui est aussi là pour éduquer et transmettre des valeurs. L’amour d’une petite fille pour sa maman est indescriptible tant il est énorme et pure.

Une très jolie histoire, une histoire que l’on lit à travers les yeux d’une enfant, ce qui la rend particulièrement douce et pleine de tendresse.

Le texte est joli et on ressent une certaine émotion. On sent l’apaisement que cette petite fille ressent lorsqu’elle est auprès de sa maman. Même si parfois elle fait des caprices ou des bêtises l’amour et l’admiration qu’elle lui porte sont sans faille.
C’est vraiment une histoire qui nous replonge en enfance, et peut être même que les adultes se reconnaitront lorsqu’ils étaient enfant. C’est plein de souvenirs et de petits bonheurs.

Ce que je sais de ma maman 1- Albin Michel - Les lectures de Liyah

Les illustrations sont simples, et n’ont rien d’extraordinaires en sois, si ce n’est qu’on ne voit jamais le visage de cette maman.
Je me demande un peu pourquoi cette volonté, même si elle n’est pas gênante en sois. Mais du coup avant de lire l’histoire, je pensais que c’était plus un album qui traitait de l’absence de la mère, car elle travaille beaucoup par exemple. Mais ce n’est pas vraiment le cas ici.

Ce que je sais de ma maman 2- Albin Michel - Les lectures de Liyah

De manière générale cet album est très joli, avec une très belle façon de voir les liens entre une mère et sa famille. De l’amour, de la tendresse, de l’admiration. 😉

Author

Laisser un Commentaire