Titre : Ce crimehistoire enfant Ce crime - Catherine Leblanc - Liyah.fr
Genre : Histoire enfant des 11 ans
Auteur : Catherine Leblanc
Éditeur : Balivernes
Date de parution : 2010
Pages : 56
ISBN : 978-2-35067-052-2
Prix : 7,50 euros
Thèmes : Violence, Mort, Adolescents, Deuil.


Acheter sur Amazon

D’autres livres de Catherine Leblanc sur ce blog.

« Je ne pouvais en parler à personne. Je ne voulais pas que mes parents aient la honte.
Alors la méchanceté , la bêtise, je sais ce que c’est.
Ça peut tuer. »

Résumé de cette histoire enfant : Un visage, un adolescent sur une photo de classe de seconde. Il est mort, tué à la suite d’une blague qui a mal tourné. Quelques années après, une élève part à la rencontre de quelques-uns de ses anciens camarades. Le lecteur découvre peu à peu l’enchaînement des événements, et comment cela a influé sur la vie de chacun. Tous en gardent une blessure. Certains ont pu s’en relever, d’autres non.

Pandore aime : Élève dans une classe de seconde, Jonas est assassiné par l’un de ses camarades, suite à une histoire stupide.
Cette histoire enfant se passe dix ans plus tard, chaque chapitre est consacré à un élève de la classe de Jonas. Chacun va raconter sa version des faits, avec dix ans de recul. Ce qu’ils ont ressentit au moment du drame, quelles étaient leurs relations avec la victime, ou l’assassin, comment ils ont vécu après cela, et ce qu’il en est dix ans plus tard.

J’ai vraiment bien aimé cette construction à la fois originale et prenante. S’infiltrer dans la peau de chacun de ces personnages est vraiment intéressant. J’ai aimé la version de chacun, savoir ce qu’ils faisaient dix ans plus tard, s’ils avaient oublié leur défunt camarade, …

Au fil des personnages, parfois leurs vies s’entremêlent, ou se perdent complétement de vu, et c’est ce méli-mélo de vies que j’ai aimé lire.

Cependant, petit bémol, j’aurai vraiment aimé que tout cela ai plus de profondeur, rentrer plus en détails dans les sentiments de chaque protagonistes. Vivre après un tel drame, surtout à cette période de l’adolescence est tout de même quelque chose de difficile, et on ne peut sortir indemne d’une telle chose. Cependant, il faut remettre les choses dans son contexte, puisque ce petit roman se destine avant tout aux adolescents, donc, je pense que l’auteur a volontairement construit son histoire de la sorte.

Cette histoire enfant pourra plaire aux adolescents. Les thèmes abordés ne sont pas simples : la mort, le deuil, bien sûr, mais aussi l’appartenance à un groupe lorsqu’on est jeune, ainsi que les pressions, physiques ou mentales exercées sur les plus faibles.
Les lecteurs pourront se rendre compte, que parfois les mauvaises plaisanteries peuvent mal tourner, faire basculer toute une vie, et bien au-delà !

Une chose aussi est à préciser, cette histoire enfant est écrit en gros caractère, ce qui pourrait rendre la lecture possible dès 9, 10 ans, je pense, toutefois l’histoire, personnellement, je la destinerai à un public un peu plus vieux, 12 ans minimum. Rien de choquant dans cette histoire, mais c’est plus les thèmes qui me font penser cela.

Ce roman, est je pense à glisser entre bon nombre de mains d’ados ! En plus, c’est très court, ça se lit très vite et devrait donc plaire même aux plus récalcitrants à la lecture.

La Pandorisation : Une belle histoire enfant, sous forme de témoignage sur les thèmes de la mort et du deuil.

Author

Laisser un Commentaire


.