Bande dessinée adultes Black lord - Glenat - Les lectures de LIyahBande dessinée adultes
Black Lord, Somalie : Année 0, 

Guillaume Dorison, Xavier Dorison et Jean-Michel Ponzio, 
Glénat, 2014, 13,90 euros, 
note_3

Résumé de cette bande dessinée adultes : Maxime Stern, la quarantaine, buriné, est skipper à bord du yacht de luxe Trinity, sous le soleil du golfe de l Aden au large de la Somalie. Alors que son embarcation est victime d un assaut de pirates, Maxime, blessé, finit jeté à la mer. Recueilli par une famille de pêcheurs somaliens, il a une dette envers eux. Pour s en acquitter, il décide de s associer au chef pirate de la région. Pris dans l engrenage, il va petit à petit découvrir les véritables enjeux de la piraterie moderne : un « mal nécessaire », et peut-être le seul moyen de défense d une population démunie face à l impérialisme occidental…

Mon avis : Pour cette chronique, je laisse la place à mon mari, qui est plus friand de ce genre de bande dessinée adultes.

Il y a parfois des BD qu’on décide de découvrir simplement sur un coup de tête. Et Black Lord en fait clairement parti. La Somalie, des pirates, des gentils noirs, des méchants noirs, des blancs kidnappés, un blanc qui veut les sauver grâce à un noir gentil… Bref la recette de tous les films américains appliquée à une BD française avec un dessin « réaliste ».

Un mot sur le dessin. Il s’agit en fait comme de photos qu’on aurait retravaillé à l’ordinateur pour leur donner un côté cartoon. On aime ou on n’aime pas. Au début, j’ai détesté et puis j’ai fini par m’y faire. Je ne suis pas devenu fan pour autant mais ça passe, on peut lire la BD sans gêne.

Black lord 2 - Glenat - Les lectures de LIyah

Que dire si ce n’est… cette bande dessinée adultes ne restera pas dans les annales. Je ne peux pas dire que j’ai détesté, je peux encore moins dire que j’ai accroché. C’est juste l’effet que me font certains films Hollywoodiens avec des gens comme Jean-Claude Van Damme. Leur nom vend encore donc on est tenté et on commence à regarder le film… pour s’apercevoir au bout d’une heure qu’on aurait aussi bien pu jouer au Bingo avec sa grand-mère que ça nous aurait procuré les mêmes frissons.

Je comprends que cette bande dessinée adultes est en plusieurs tomes, mais ce sera sans moi. Je le répète, je n’ai pas détesté mais je n’ai rien trouvé qui me permette de dire « Ah tiens j’aimerais bien connaître la suite ». J’ai juste tourné les 47 pages dans la plus grande indifférence. Je n’aime pas laisser un livre ou une BD inachevée, voilà tout.

Black lord 1 - Glenat - Les lectures de LIyah

Mon conseil : Si vous tombez sur cette bande dessinée adultes, feuilletez-là, vous pourriez trouver quelque chose que j’aurais zappé. Auquel cas, laissez-moi un commentaire ci-dessous.

Author

Laisser un Commentaire