Titre : OndineAlbum jeunesse Ondine - Benjamin Lacombe - Les lectures de Liyah
Genre : Album jeunesse
Auteur : Benjamin Lacombe
Éditeur : Albin Michel jeunesse
Date de sortie : Avril 2012
Pages : 40
ISBN : 9782226240316
Prix : 19 euros
Thèmes : Conte, Fantastique

Acheter sur Amazon

Résumé de cet album jeunesse : Benjamin Lacombe revient avec le mythe d’Ondine à ses amours romantiques et pré-raphaélites. Inspiré par les textes de Friedrich de La Motte-Fouqué et la pièce de Jean Giraudoux, il propose sa version du conte, où prédominent des images très picturales faisant écho aux peintures de Millais ou Waterhouse. Par un savant jeu de calques imprimés, il fait émerger toute la sensualité et la transparence de cet univers aquatique.

Vibrant pour le beau chevalier Huldebrande, Ondine se noie dans les tumultes de l’amour, ses marivaudages et ses trahisons.

Un grand conte, une épopée romantique dont les thématiques résonnent de manière étonnamment moderne.

Pandore en pense quoi ? Je ne serai pas forcément objective en vous parlant d’un album jeunesse de Benjamin Lacombe. Ondine est le petit dernier de l’auteur et c’est avec un immense plaisir que je me suis jetée dans cette lecture.

Une Ondine est un génie des eaux dans la mythologie germanique (selon Wikipédia). Benjamin Lacombe propose ici de revisiter le mythe de l’Ondine en s’inspirant des textes de Friedrich de La Motte-Fouqué et la pièce de Jean Giraudoux.

Hans est un jeune seigneur, qui s’étant égaré fait la connaissance d’un couple de petit vieux. ces derniers ont une fille adoptive très mystérieuse et un brin espiègle, Ondine. Hans tombe sous le charme de la jeune fille et la demande en mariage.
Lors de leur retour au château, Ondine va connaitre la vie de châteaux mais également la jalousie et la trahison, puisque qu’Ursule attendait également le retour du seigneur.

Je ne vous en dévoilerai pas plus sur l’histoire, car elle est tout simplement à découvrir par vous-même.

Avec cet album jeunesse, Benjmain Lacombe signe un album à mi-chemin entre le conte et le récit fantastique. Les deux genres se marient à merveille et nous offre une histoire à la fois touchante et oppressante.
L’univers qui se dégage de ces pages est relativement sombre, un brin glauque même. La noirceur des illustrations participent également à cette atmosphère pesante.

L’histoire d’amour entre Hans et Ondine est à la fois belle, touchante et sincère, mais on va vite s’apercevoir qu’elle peut basculer dans la trahison, la revanche et le danger.
Une histoire d’amour pourtant « banale »., on retrouve le triangle amoureux de bon nombre d’histoires. Un homme, deux femmes. Mais il ne faut pas oublier qu’Ondine est une nymphe, bien que son apparence soit humaine, elle ne l’est pas pour autant.

Benjamin Lacombe nous plonge dans une histoire aquatique et glaciale, mais qui est absolument magnifique. On se laisse emportée par cette vague d’émotions et on vit au rythme de cette histoire d’amour hors du commun.

Le travail de l’auteur est absolument magnifique. Son talent est une fois de plus sublimé dans ses différentes peintures qui sont de vraies œuvres d’art. Pour ce livre, il a également joué sur la superposition de calques, créant un effet de profondeur et à la fois transparent, qui rappel les caractéristique de l’eau.
L’objet livre est absolument magnifique.

Il est toutefois difficile de conseiller ce livre pour des enfants. L’univers est vraiment très sombre, la fin de l’histoire ne rappel pas celles des contes merveilleux. Je pense qu’il se destine davantage aux adolescents.
De plus le texte est assez dense, contrairement aux albums pour enfants. Je le qualifierai davantage de « beau livre » plutôt que d’album jeunesse.

En tous les cas, c’est un album jeunesse que je ne peux que vous recommander si vous aimer l’univers de Benjamin Lacombe. Il émerveillera les plus grands !

Author

12 Commentaires

    • C’est assez difficile à dire. Mais clairement pas avant 12 ans. L’univers de cet album est vraiment très sombre, et comme je l’ai dis, même assez glauque pour des enfants. Je viserai plutôt un public ado (14 ans). Après il faut voir la maturité de chacun.

    • Merci Stéphanie !
      En effet un album magnifique tant au niveau de l’histoire que des illustrations ! A posséder dans sa bibliothèque !

    • On a encore manqué une occasion de faire une LC ! lol ! Mais dis moi on a pas une RDL demain ? :-/
      En tout cas j’ai hâte de lire ton avis ! RDV demain donc !

Répondre à herisson08 Annuler la Réponse