Bande dessinée dès 12 ans, 
Mort et déterré T.2 : Pas de quartier pour les macchabées,
Jocelyn Boisvert, Pascal Colpron, 
Dupuis, 9,90 euros

Présentation de cette bande dessinée : Réfugié chez son pote Nico, Yan, le zombie, se rend compte qu’il ne peut pas mener son enquête avec sa tête de déterré. Il part donc chez Alice, son amie spécialiste en maquillage, pour qu’elle lui rende un visage un peu plus humain. Mais en chemin, il se fait alpaguer par deux mecs qui vont à une fête costumée. Sur place, il retrouve le jeune client du dealer qui l’a poignardé, mais aussi sa soeur qui a visiblement été droguée par un jeune aux intentions malveillantes. Il la suit et provoque un accident de la circulation pour les tirer des griffes de ce prédateur. Poursuivi par la police, Yan n’est pas près de goûter au repos éternel…

Mon avis : Aujourd’hui, je vous présente le second tome de cette série très prenante des éditions Dupuis. Il y a quelques temps, je vous ai présenté le tome 1, Un cadavre en cavale.

Pour vous re-contextualisé cette histoire, Yan a été assassiné en voulant défendre un client de dealer. Un jour, un de ses amis se recueille sur sa tomber et entend du bruit. Il creuse alors la tomber de Yan et découvre qu’il est devenu un zombie. Yan veut alors mener l’enquête sur le meurtre dont il a été victime et surtout faire éclater la vérité. Mais ce n’est pas facile d’être un zombie et de passer inaperçu dans le monde des humains. Heureusement Yan peut compter sur son ami Nico, ainsi qu’Alice, une spécialiste du maquillage. 

J’aime beaucoup cette bande dessinée qui évoque le thème des zombies mais bien loin des clichés habituels. ici, Yan n’est pas devenu un monstre assoiffé de chaire humaine, ce n’est pas sanglant, ni gore. Yan est juste un jeune garçon pas tout à fait mort, car il a encore quelque chose à accomplir, élucider son meurtre et faire éclater la vérité. Sa famille pourra alors peut-être faire son deuil. 

C’est une bande dessinée que je conseillerai aux jeunes dès 12 ans. Globalement, ce n’est pas très violent, même si effectivement un meurtre a eu lieu et un zombie rôde dans notre monde. Mais Y an est un personnage très attachant et on a envie que son meurtre soit élucidé, que l’assassin paie pour son crime qu’il ne regrette d’aucune sorte. Mais malgré ces thèmes difficiles, c’est une lecture agréable et assez légère. La fin de ce second tome se termine sur une scène incroyable. On ne veut qu’une chose : la suite ! 

Je trouve les dessins toujours aussi chouettes. Je trouve que Yan le zombie est bien dessiné. On reconnait en lui un zombie, sans pour autant être le monstre répugnant que l’on pourrait imaginer. L’ensemble est agréable et très réussi.

Un second tome tout aussi prenant que le premier ! Hâte de lire la suite ! 

Author

Laisser un Commentaire