Bande dessinée ados / adultes, 
Love Love Love T.1 : Yeah yeah yeah, 
Kid Toussaint, Andrés Garrido, 
Dupuis, 12,50 euros

Présentation de cette bande dessinée : Si les robots peuvent tomber amoureux, c’est qu’ils ont une âme. Il n’est pourtant pas question dans ce monde futuriste de leur reconnaître une humanité. Exploités, ils sont maintenus par les humains sous le joug de l’obsolescence programmée qui les destine à la destruction, en empêchant toutes les mises à jour. Dans ce climat délétère, la guerre paraît inéluctable. Mais l’amour ne prévient pas et entre Elle, l’humaine, et Karel, le Cherish Bot, c’est le coup de foudre. Comment réussiront-ils à s’aimer ?

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir une chouette bande dessinée, plutôt originale des éditions Dupuis. Elle est écrite par Kid Toussaint, un auteur que nous avons déjà croisé, notamment avec la série Animal Jack

Dans cette bande dessinée, nous nous retrouvons dans un monde futuriste où les robots co-habitent avec les humains. Mais les robots n’ont aucun droit et sont traités comme de vulgaires machines. Pourtant, elles ressentent des sentiments et peuvent même tomber amoureux.Qu’importe, ils sont opprimés et condamnés à l’obsolescence programmée, les destinant à la destruction. Sous cette atmosphère opprimante, prête à imploser à chaque instant, la guerre entre les robots et les machines semblent inéluctable. Et pourtant, dans tous ce chaos, l’amour va naître entre Elle l’humaine et Karel, le Cherish Bot.

On a ici une histoire originale et qui ne semble pas si difficile à imaginer. Qui ne sait jamais laisser penser ce que notre monde deviendrait si les robots devenaient comme des Hommes, dotés d’une conscience ? C’est un peu ce que l’on va découvrir ici, mais hélas, la place des robots est vraiment difficile. Toutes ces scènes ont un goût amer de déjà vu, et ne seront pas sans rappeler les sociétés racistes que l’on a connu et que l’on connaît, hélas, parfois encore. Il n’est pas difficile non plus d’imaginer que l’Homme pourrait à nouveau adopter ce comportement inhumain envers ce qui est différent de lui. C’est à la fois effrayant et triste. 

J’ai aimé la jolie histoire d’amour naissante malgré tout ce chaos et cette atmosphère pesante. C’est un peu la version de Roméo et Juliette 2.0. C’est une histoire originale et dynamique qui ne laisse pas de place à l’ennui. On va accompagner nos héros avec plaisir dans cette histoire, et la fin nous laisse sur un suspens très pesant. Que vont devenir nos héros, et surtout vont-ils pouvoir se retrouver alors que la guerre a commencé entre leurs deux civilisations ? Que va devenir leur amour ? Sera-t-il plus fort que la haine ? Autant de questions dont nous attendons les réponses avec impatience. 

C’est une série qui conviendra aux ados ainsi qu’aux adultes. On a une lecture originale, avec une histoire d’amour entre deux être que tout oppose dans un univers dystopique. Cela change et saura plaire aux plus grand nombre et à un public aussi bien masculin que féminin.
Les dessins sont également très sympas et m’ont un peu rappelé les dessins animés, et Karel me rappelait vraiment Astro Boy. Si vous êtes un produit des années 80, vous aurez la référence ! 

Une bande dessinée très sympa ! A suivre …

Author

Laisser un Commentaire