Avec les grands parents - Les lectures de LiyahParce qu’ils sont le pilier de la famille, parce que sans eux, on se serait pas là, parce qu’ils ont tant de choses à nous apprendre, parce que les enfants les adorent… Voici une petite sélection de livres où les grands-parents sont à l’honneur.

Le secret de grand-mère - Seuil - Les lectures de LiyahLe secret de grand-mère, Marie Sellier et Armande Oswald,
Seuil Jeunesse, 2013, 14 euros,
Album jeunesse dès 7 ans
 

Résumé : Pourquoi mère-grand porte-t-elle ces affreuses bottines noires ? Pourquoi grand-mère a-t-elle l’air d’une petite fille en faute lorsqu’elle rend visite à sa mère ? Que s’est-il passé autrefois entre elles deux ?
Du haut de ses huit ans, Marie observe, s’interroge et tente de comprendre…

Mon avis : Tous les mercredis après-midi, Marie rend visite à sa mère-grand (arrière grand-mère) accompagnée de sa grand-mère. Sa mère-grand est très vieille, toute petite et elle a surtout des pieds totalement déformés. Marie le voit bien à travers ses vieilles bottines. Marie sent également un terrible malaise entre sa grand-mère et sa mère-grand (qui sont mère et fille). Pourtant personne ne veut partager ce lourd secret avec elle, jusqu’au jour où…

Voici un joli album qui évoque avec justesse la vieillesse, mais aussi est surtout le secret familiale, la culpabilité et le drame. Tout cela est abordé par le biais de Marie, cette petite fille, ce qui rend les choses bien plus douces. Son regard d’enfant rend les choses moins lourdes, moins difficiles à raconter et à comprendre.

Cet album s’adresse à des enfants d’un certain âge déjà, environ 7 ans, car les enfants plus jeunes ne saisiront pas forcément tous les sous-entendus, et surtout ils ne se sentiront pas forcément concernés par l’histoire.

C’est vraiment une jolie histoire. Sous les thèmes lourds et difficiles qu’elle aborde, on ressent beaucoup de tendresse et de douceur. Le regard de Marie sur cette situation, ce malaise familial est d’un grand réconfort. Les peurs, les doutes, la culpabilité semblent moins lourds, même s’ils n’en demeurent pas moins important, pour autant.
L’ambiance reste malgré tout un peu pesante. C’est assez difficile à d’écrire car on ressent une certaine douceur, une certaine tendresse, tout en s’entant un gros malaise omniprésent qui plane autour de ces deux femmes. Marie, comme toutes les enfants n’est pas insensible à cette atmosphère.

Le secret de grand-mère 1 - Seuil - Les lectures de Liyah

Les illustrations ne sont pas ce que j’ai préféré. Elles sont abstraites et très flous. J’avoue que le rendu est pas mal car ça s’intègre parfaitement à l’histoire et à l’ambiance qui en découle. Toutefois, ce n’est pas un style que je vais forcément apprécier.
Malgré tout, cela ne m’a pas non plus trop dérangé, et ça n’a gâché en rien mon intérêt pour cet album.

Le secret de grand-mère 2 - Seuil - Les lectures de Liyah

Un album intéressant qui évoque le secret familiale. C’est un thème peu abordé dans les albums jeunesse, me semble-t-il, et ici c’est vraiment très bien traité. A découvrir !

 

Le voyage extraordinnaire de Petit Pierre - Nathan - Les lectures de LiyahLe voyage extraordinaire de Petit Pierre, Jo Hoestlandt et Charles Dutertre,
Nathan, 2013, 10 euros,
Album jeunesse dès 4 ans
 

Résumé : Une jolie ballade merveilleuse entre rêve et réalité.
Petit Pierre et sa grand-mère se promènent dans la rue, mais le petit garçon y voit une rivière merveilleuse qui regorge de poissons bizarres et colorés… Dans ce voyage à travers la ville, tantôt jungle, tantôt banquise, nous suivons comme une poésie ce petit garçon attachant et sa douce grand-mère.

Mon avis : Il était temps que je sorte cet album de ma PAL ! La couverture m’attirait beaucoup mais je n’avais pas encore trouvé le temps de me pencher dessus !

L’histoire est celle de Petit Pierre qui se rend à l’école avec sa grand-mère. Sur le trajet, Petit Pierre laisse libre court à son imagination, et la ville est vue sous un angle bien particulier.
Entre rêve et réalité, Petit Pierre et le lecteur ont bien du mal à faire la différence.

Cet album est très joli car il fait appel à l’imagination de chacun. Petit Pierre lui a beaucoup d’imagination. Les voitures se transforment en poissons, le bus en crocodile, les passants en pingouins, … Petit Pierre imagine un monde différent du notre, mais pas tellement finalement. La seule différence, c’est que Petit Pierre voit de la gaieté et de la couleur à chaque coin de rue, contrairement aux adultes. D’ailleurs on le voit bien, lorsque la grand-mère fait le chemin seul, tout est gris et terne.

J’ai aimé cet album justement car on voit le monde à travers les yeux d’un enfant. C’est doux, c’est frais, c’est rigolo, et ça fait du bien. On se dit clairement que les enfants ont le chic pour voir que le positif, et cela nous ferait pas de mal d’être un peu comme eux de temps en temps !

Le voyage extraordinnaire de Petit Pierre 1 - Nathan - Les lectures de Liyah

Les illustrations en elles-mêmes sont très « graphiques ». Ca manque un peu de souplesse, je trouve. Mais ce qui les rend très jolies, c’est sans conteste, les couleurs employées par l’illustrateur. Tout est sur fond gris, mais il y a des notes de couleurs très pétillantes et très vives qui égayent le tout ! J’adore !

Le voyage extraordinnaire de Petit Pierre 2 - Nathan - Les lectures de Liyah

Mon fils, Adam de 4 ans, a été un peu moins réceptif, même s’il a bien aimé. Je crois qu’il n’a pas tout saisi la part de la réalité et de l’imaginaire. Peut-être qu’après relecture il comprendra mieux.

En tout cas cet album est vraiment joli, et je vous invite à le découvrir !

Le voyage de Mamily - Balivernes - Les lectures de LiyahLe voyage de Mamily, Agnès de Lestrade et Charlotte Cootereau,
Balivernes, 2013, 12 euros,
Album jeunesse dès 5 ans
 

Résumé : Mamily a oublié quelque chose, peut-être de coudre le bouton du pantalon de Papily ?
Mais… Où est le bouton ?

Mon avis : Voici un album qui me tentait depuis quelques temps. La jolie couverture très colorée me faisait de l’oeil, et le titre m’intriguait beaucoup. Il était temps de le lire !

Mamily a du brouillard dans la tête. On ne sait pas pourquoi, mais on peut le deviner. Mamily ne se souvient plus de ce qu’elle doit faire, ni ou elle a mis ses affaires, … Mamily n’a pas le droit de sortir seule, mais Mamily a décidé de voyager pour retrouver le bouton qu’elle doit coudre sur le pantalon de Papily.

Cette histoire est toute en douceur et en délicatesse. Mamily est une vielle dame attachante. Même s’il n’est pas dit clairement ce qu’elle a, en tant qu’adulte on le devine, et j’ai beaucoup aimé cette douce évocation de la maladie. C’est très poétique et très doux. On imagine difficilement ce thème abordé de cette manière. Mais le but n’est pas là. Au-delà de tout, Mamily laisse libre court à son imagination et nous emmène en voyage avec elle à travers ces quelques pages.

Ce petit voyage dans l’imaginaire va séduire petits et grands, même si les plus petits ne comprendront peut-être pas tout. Qu’importe la poésie et la douceur sont au rendez-vous et chacun se laissera prendre au jeu.
J’ai vraiment beaucoup aimé la façon dont les personnes âgées sont présentées. Malgré la vieillesse, la maladie, ou que sais-je, elles peuvent elles aussi se laisser prendre au jeu de la rêverie. C’est un peu un retour en enfance. Vraiment très joli !

Le voyage de Mamily 1 - Balivernes - Les lectures de Liyah

Les illustrations sont à l’image du texte, très douces et chaleureuses. Les couleurs sont tendres et chaque page est un véritable plaisir.

Le voyage de Mamily 2 - Balivernes - Les lectures de Liyah

Un album très joli, très tendre, très doux. C’est ce que je retiens principalement ! A lire !

Bon papa - Pastel - Les lectures de LiyahBon papa, Stibane,
Pastel, 2012, 10 euros, 
Album jeunesse dès 5 ans
 

Résumé : Bon Papa, c’est le papa de Papy et le papy de Maman. Il est très vieux. Je crois qu’il a connu les dinosaures. Mais quand on est ensemble, on rigole beaucoup. Par exemple, quand il vient me chercher à l’école, il arrive en avance en disant à la maîtresse qu’il a rendez-vous chez le docteur. En vrai, c’est pour m’avoir plus longtemps avec lui.

Mon avis : Cette histoire est celle d’un petit garçon, Raf, et de son arrière grand-père. Tous les enfants n’ont pas la chance de connaitre ses arrières grand-parents, mais lorsque c’est le cas, c’est une jolie relation qui nait entre ces deux générations.
Les aînés ont un tas de choses à partager avec les plus jeunes, et les plus jeunes communiquent leur joie de vivre et leur dynamisme aux plus anciens. Bref c’est que du bonheur pour tout le monde !

Raf est donc un petit garçon qui aime passer du temps avec son bon papa. Celui-ci est très drôle et il ne profite de chaque seconde passée avec son arrière petit-fils. Entre les moments de franche rigolade, il n’oublie pas de lui parler clairement des choses de la vie, et de la mort, notamment. Lorsque Bon papa vient à disparaitre, il va rester un tas de souvenirs à Raf et il va comprendre bien des choses.

J’ai tout simplement adoré cette histoire. Elle est magnifique, elle est tendre, drôle et triste à la fois.
Inévitablement, on aborde les thèmes de la mort du deuil, de la perte d’un être cher, mais l’auteur a réussi à en faire un album absolument magnifique.
J’ai adoré les souvenirs simples que Raf a de son Bon Papa. Ce sont des petits riens qui ont marqué sa vie d’enfant, des petits riens qui finalement ont fait beaucoup.
La chute de l’histoire est rigolote malgré la tristesse de la perte de ce Bon Papa. Je vous invite vivement à la découvrir !

Cet ouvrage est indispensable, surtout si vous rencontrer cette triste situation de la perte d’un être cher. La mort est expliquée de manière très simple, et très douce, mais surtout avec une jolie pointe d’humour. Il est difficile de plaisanter là-dessus, mais l’auteur a réussi ce tour de main délicat ! Bravo !

Bon papa 1 - Pastel - Les lectures de Liyah

Les dessins sont très simples, il n’y a pas de détails, ce n’est pas vraiment soigné, mais je les ai trouvé parfaite pour le ton que l’auteur a donné à son histoire. Ce sont des illustrations proches de l’enfance, je trouve. Elles possèdent beaucoup de charme. Elles sont simples mais avec une petite pointe d’espièglerie et de tendresse. C’est vraiment super ! Je suis agréablement surprise, car au vu de la couverture, je ne m’attendais pas forcément à ça !

Bon papa 2 - Pastel - Les lectures de Liyah

Un gros coup de coeur pour ce petit album. Ne passez pas à côté, surtout si vous souhaitez expliquer ce qu’est la perte d’un être cher à un enfant !

Author

8 Commentaires

    • C’est vrai qu’il est très joli ! Mais pour le coup j’ai été charmé par Bon Papa ! 😉

  1. Je suis d’accord avec toi concernant « Bon papa » de Stibane. La mort est expliquée de manière intelligente, la relation entre les 2 est touchante et la fin reste rigolote.
    Je te conseille du même auteur « Tous gagnants ! », pour expliquer la naissance.

    • Ah oui je l’ai celui là ! J’en ai pas encore parlé mais ce sera pour bientôt ! 😉

  2. Tous les livres de cette sélection ont l’air intéressant. J’ai déjà lu « Le voyage extraordinaire de Petit Pierre » et j’ai beaucoup aimé les illustrations

Laisser un Commentaire