Album pour enfants dès 4 ans, 
Une si jolie Terre, 
Satoe Tone, 
Balivernes, 14 euros

Présentation de cet album pour enfants : La banquise fond. Quatre-vingt-quatre pingouins doivent trouver une nouvelle maison. Mais où ? La Terre est si polluée… 

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir un très joli album des éditions Balivernes. Une histoire de Satoe Tone dont je vous ai déjà parlé sur le blog. Cet album a été ré-édité car il était déjà sorti en 2013. Quel plaisir de le retrouver et de pouvoir alors vous en reparler !

La banquise est entrain de fondre ! On court à la catastrophe ! Une famille de quatre-vingt-quatre pingouins décident de quitter leur lieu de vie, à bord de leur vaisseau de glace, afin de trouver une nouvelle maison. Ils ont entendu dire qu’il y avait de très jolis endroits sur la planète où il ferait bon vivre. Une mer dans le sud, de magnifiques prairies dans l’est, de belles collines en fleurs dans l’ouest, … Mais nos amis pingouins sont loin d’imaginer ce qu’ils vont trouver à la place de ces lieux prometteurs !

J’ai beaucoup aimé cet album car le message qui y est délivré est très important, à la fois joli, fort, réaliste, et plein d’espoir.
Nous entendons quotidiennement parler de développement durable, de réchauffement climatique, … Mais savons-nous vraiment ce que cela signifie ? Pour les enfants c’est sûrement encore plus confus, et ce petit album, à travers un court texte et des illustrations très parlantes comprendront sûrement mieux de quoi il en retourne.
Notre planète ne se porte pas forcément bien, la pollution, les gaz à effet de serre, … abîment notre Terre. Il existe des solutions que nous pouvons tous pratiquer dans une certaine mesure. Cette histoire sensibilisera donc les plus jeunes à ce sujet compliqué mais tellement important.

C’est une histoire très simple que nous avons ici, malgré un sujet qui peut paraitre plus compliqué. Le texte est court et facilement accessible aux plus jeunes enfants. Je pense qu’il conviendra parfaitement aux enfants aux alentours de 4 ans. Les exemples utilisés pour expliquer la pollution aux enfants sont bien trouvés je trouve. On passe d’un univers imaginaire, rêvé, idéalisé aux jolies couleurs étincelantes et finalement c’est sombre, noir, pollué, triste. Toutefois, il est à noté que cette histoire se termine sur une note positive et pleine d’espoir. Un joli message où tout le monde est invité à prendre soin de notre jolie planète.

Les illustrations sont vraiment très jolies. J’aime beaucoup le travail de Satoe Tone qui a un style bien à elle avec de jolies couleurs étincelantes. Son travail est toujours très poétique et c’est un plaisir de l’observer à chaque page. Ici, comme je vous le disais, au-dessus, on oscille entre les pages lumineuses qui représentent les endroits idéalisés par les pingouins, et les pages sombres et ternes qui représentent ces endroits en réalité qui sont pollués. Les contrastes sont forts et d’autant plus parlant.

A la fin de l’histoire, on retrouve quelques informations à destination des plus grands, et on y apprend notamment que les quatre-vingt-quatre pingouins de l’histoire représentent les quatre-vingt-quatre pays qui ont été les premiers à signés le protocole de Kyoto. On apprend également quelques mots sur ce fameux protocole ce qu’il représente et pourquoi certains pays se sentent plus concernés que d’autres. C’est très intéressant.

Une très jolie histoire pour enfants à ne pas manquer !

Author

Laisser un Commentaire