Livre pour enfants 3 contes cruels - Ecole des loisirs - Les lectures de LiyahLivre pour enfants dès 5 ans
3 contes cruels, Perceval Barrier et Matthieu Sylvander, 

L’école des loisirs, 2013, 12,50 euros,
 

Résumé de ce livre pour enfants : Passifs et crédules, plantés là, ils fantasment leur vie au lieu de la vivre, rêvent d’évasion, croient le premier beau parleur venu, ont un petit pois à la place du cerveau, et sont prêts à se jeter dans la gueule du loup. Ou du lapin. Ou de la vache déguisée en renne du Père Noël. Bref, ils se font croquer. Ou alors ils s’entretuent au lieu de laisser leurs enfants, Roméo et Julotte, s’aimer en paix. Eux ? Des carottes et des poireaux. Mais peut-être ces contes sont-ils aux légumes ce que les fables de La Fontaine sont aux animaux…

Mon avis : Voici trois histoires cruelles, effectivement, comme sont titre l’indique. Ces histoires mettent en scène des légumes du potager. Des légumes qui vivent une vie à priori paisible, à nos yeux, mais qui ne l’est pas tant que ça, finalement.

La première histoire met en scène des poireaux qui sont bien insouciants et naïfs. Ils vont croire sur parole, une vache qui se fait passer pour un renne du père Noël.
L’histoire fait sourire le lecteur, mais la chute est effectivement bien triste pour ces poireaux.

La seconde histoire met cette fois-ci en scène des carottes, qui vont, malgré toute leur précaution tomber dans la gueule du lapin !

Et la dernière histoire est une petite parodie de Roméo et Juliette, rebaptisé Roméo (le poireau) et Julotte (la carotte). C’est rigolo et la fin explique beaucoup de choses, notamment sur la macédoine de légumes ! 😉

Ces trois contes, me rappellent un peu les contes plus traditionnels où les proies sont souvent naïves et crédules. Elles tombent généralement facilement dans le piège du loup. Ici c’est un peu la même chose, sauf que les proies ne sont pas de jeunes filles sans défenses, mais des légumes, et les loups sont des vache, lapin et même des humains.
C’est dans ce sens que j’ai aimé l’originalité de ce livre pour enfants et de ces trois courtes histoires. Elles sont à la fois drôles et un peu cruelle, effectivement, mais après tout ce sont des légumes ! 😉
Ces victimes ne sont pas souvent mises en avant dans les livres pour enfants, et je trouve ça pas mal du tout. Bon attention, après ces histoires, vos enfants auront peut-être pitié des légumes et refuseront de leur faire subir le même sort !

3 contes cruels 1 - Ecole des loisirs - Les lectures de Liyah

Les dessins ne sont pas extraordinaires, mais je trouve qu’ils ont beaucoup d’humour. Ils sont simples avec des couleurs basiques. Seulement du blanc, de l’orange et du vert. Dommage pour un livre pour enfant, mais cela correspond assez bien à l’univers, je trouve.
J’ai bien aimé également les expressions des légumes, et notamment de Roméo le poireau avec sa mèche rebelle. On ne peut que sourire !

3 contes cruels 2 - Ecole des loisirs - Les lectures de Liyah

Ce livre pour enfants se veut original et drôle, et je le trouve plutôt bien réussi. A découvrir !

Author

3 Commentaires

Laisser un Commentaire